banniere

Bannière mobile

Budget 2017

Une gestion particulièrement prudente et rigoureuse dans un contexte pourtant difficile de réduction des concours de l'Etat, de la Région et du Département, a néanmoins permis, pour l'exercice 2016, de dégager un résultat de clôture à la section de fonctionnement de plus d'un million d'euros (1,057 M€) et de près de 300.000 € à la section d'investissement, soit un résultat global de clôture 2016 de 1,287 M€ à réaffecter dans le budget primitif 2017.

Ces résultats, largement positifs, permettent de fluidifier la trésorerie de la Ville et de maintenir un bon niveau de fonds de roulement.
La construction du budget 2017 a été établie à partir des orientations budgétaires fixées et adoptées lors de la présentation en janvier 2017 du rapport d'orientations budgétaires 2017.

I.    BUDGET DE FONCTIONNEMENT

Il prend en compte les paramètres suivants :

1)    En recettes

•    reconduction des taux de fiscalité locale,
•    prise en compte de la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement (-75 000 €),
•    intégration du transfert d'équipements culturels à l'agglomération Grand Paris Sud (baisse de la DSA de – 408 000 €),
•    remboursement partiel de dépenses temporaires liées au transfert (92 600 € par Grand Paris Sud),
•    excédent antérieur reporté : 911 349 €.

2)    En dépenses

•    maintien de toutes les activités et services assurés par la commune,
•    transfert d'équipements culturels à l'agglomération Grand Paris Sud,
•    gestion rigoureuse des postes de charges,
•    stabilité des dépenses du personnel,
•    dépenses imprévues provisionnées à 493 300 €.

3)    Actions nouvelles

•    stages sportifs pendant les congés scolaires (petites vacances : toussaint, février, Noël, Pâques),
•    actions stade d'été renforcées,
•    engagement avec la Philharmonie de Paris (projet DEMOS) pendant trois ans,
•    renforcement de la propreté sur Nandy et des moyens des services pour l'entretien du patrimoine,
•    financement spécifique de la Fête au Pavillon Royal,
•    maintien ou augmentation des subventions aux associations locales.


Le budget 2017 en section de fonctionnement est équilibré, sans augmentation de la fiscalité locale. Il comporte d'importantes mesures nouvelles, créant de nouveaux services pour la population (jeunes, sportifs, musiciens, associations) et l'amélioration de notre cadre de vie (propreté, fête), tout en maintenant une gestion rigoureuse et modernisée de nos services.

II.    BUDGET D'INVESTISSEMENT

Il est particulièrement ambitieux et intègre la totalité des demandes formulées lors du Débat d'Orientations Budgétaires. Il s'établit à 3,719 M€, soit un niveau nettement supérieur à celui de 2016 (2,843 M€). Ces investissements, très largement financés par autofinancement ou concours publics pour plus de 3,4 M€, vont fortement contribuer au soutien de l'économie locale et à la modernisation, au bien être et à la sécurisation de notre Ville.

1.    En recettes

Ils mobilisent des concours de la Ville, de l'Etat, de l'agglomération Grand Paris Sud, de la Région, du Département. Pour la maison de santé des Bois, il est fait recours à un emprunt de 250 000 € sur 10 ans au taux fixe de 1,01 %, gagé sur les loyers perçus auprès des professionnels de santé hébergés dans la maison de santé des Bois.

2.    En dépenses

Les investissements concrétisent les grands engagements de la Ville pour 2017 en matière de santé publique, de sécurité, d'éducation, de sport, de maintien du patrimoine, de modernisation des services.

3.    Santé publique

Il est proposé de financer à hauteur de 600 000 € TTC la maison médicale des Bois sur un terrain appartenant à la Ville, en sollicitant le concours du Département (150 000 €) et de la Région (211 400 €), le solde étant financé par emprunt (250 000 €).

4.    Sécurisation

Le plan comporte deux volets :

- le développement de réseau de vidéo protection (4 caméras supplémentaires),
- la sécurisation des bâtiments scolaires.

Pour ce qui concerne l'extension du réseau de vidéo protection (de 4 à 8 caméras), le coût de l'opération est de 157 398 € financé par des concours de l'Etat et de la Région et un engagement de 87 878 € de la commune.

Pour ce qui concerne la sécurisation des bâtiments scolaires, l'effort porte sur près de 200 000 € TTC, dont 113 400 € à la charge de la Ville.

5.    Education

L'effort concerne l'école du Balory pour près de 725 000 € TTC. Il faut aussi intégrer les 200 000 € précités pour la sécurisation des écoles des Bois et de Villemur, sans oublier les actions de maintenance du patrimoine dans les écoles (83 300 €) et l'investissement matériel (7 000 €) et informatique (15 000 €), soit plus d'un million d'euros affectés en investissement dans les équipements scolaires de la Ville.

6.    Sports

Il est proposé la construction d'une tribune couverte au stade Michel Rougé, des aménagements dans les vestiaires, la rénovation et l'éclairage de la piste d'athlétisme, pour un total supérieur à 100 000 €.

7.    Maintien du patrimoine

Un programme important de rénovation des voiries (200 000 € TTC) et d'accessibilité (234 000 € TTC) est proposé, pour un coût cumulé de plus de 500 000 €.

8.    Acquisition et aménagement

Le financement de la dernière tranche (125 000 €) des services techniques et l'acquisition et l'aménagement d'une parcelle (68 000 €).

Ce programme d'investissement est cohérent, maîtrisé, très complet. Il est très impressionnant par son volume mais très mesuré, car il ne génère pas de nouvelles dépenses en fonctionnement. Il s'inscrit dans un cadre global de gestion dynamique et économe des finances publiques locales et contribue à améliorer durablement la qualité du patrimoine communal.

Le budget

Budget 2017 en détail (voté le 20/03/2017)